Récit de voyage en Andalousie: Almeria

Récit de voyage en Andalousie: Almeria

Voici un récit de voyage dans une des provinces d’Espagne les moins modifiées par le tourisme: Almeria. En espérant que cela vous donnera des idées pour vos prochaines vacances andalouses.


Injustement (et heureusement) délaissée par le tourisme de masse, Almeria est en train de se tailler une réputation de destination au multiples facettes : Culture, gastronomie, aventure, sport et balades interminables, voilà ce qu’il vous y attend. Et il faudra y revenir souvent pour essayer de tout faire.

Oui, Almeria est synonyme de serres (le potager de l’Europe) et on en voit beaucoup. Mais, après un petit moment on ne les vois plus et puis, on les oublies, totalement.

Car une fois plongée dans l’âme d’Almeria on ne peut plus s’en échapper.

Imaginez-vous un instant que sur une même journée vous fassiez du ski, ensuite que vous vous trouviez dans un désert (le seul d’Europe) et que vous finissiez la soirée sur la plage (100km de plage répertoriées). Cela n’est possible que dans la province d’Almeria.

Voici quelques points de passage:

  • Almeria
  • Cabo de gata
  • Pampaneira/capileira/Bubion
  • Laujar de Andarax
  • Almerimar

Et pour la plongée

  • Playa de Guardias Viejas
  • El saler a Aguadulce
  • Playa de la Rijana.

L’arrivée et notre lieux de vacances: Almerimar 

Nous commençons nos vacances à l’aéroport d’Almeria. Cet aéroport n’est pas desservi autant que celui de Malaga mais la demande y est de plus en plus grande. Ce sont les 2 aéroports les plus indiqués pour arriver sur place.

De l’aéroport nous louons une voiture et partons vers notre location de villégiature à Almerimar (juste à côté de la ville administrative…et pas belle…de el Ejido).

Almerimar est une station balnéaire loins des clichés de Benidormes. Ici, pas de haut building, tout au plus 4 a 5 étages, une magnifique et longues promenades le long du littoral où se croisent cyclistes, promeneurs et joggeurs (en soirée).

Et aussi des zones protégées pour les oiseaux migrateurs comme le lac Victoria. Bref, de la plage, des palmiers, la mer…tout y est. De notre balcon nous apercevons la Sierra Nevada qui se profile dans le prolongement de la vue du lac Victoria (mini lac, zone protégée).

Almerimar est une station balnéaire pour les espagnoles. En été ce sont les espagnoles qui occupent le plus l’endroit. Donc, par conséquent, les prix à la consommation sont espagnoles aussi. A noter, que, comme beaucoup d’endroits en Andalousie, lorsque vous prenez une boisson vous recevez systématiquement une tapa du jour. Il n’est donc pas rare d’avoir manger comme il faut après 3 consommations.

Cela dit, réservez vous un moment pour goûter convenablement la riche gastronomie de la région.

Dès le premier jour nous nous rendons compte qu’il y a une pleiade d’activités sportives à porter de main : école de kite surf et de Windsurf, vélo, plongée (nous y reviendrons) et aussi le Paddle, l’aviron sur le lac, jogging, paddle board, golf, équitation.

Une configuration sport/mer que l’on retrouve tout le long de la côte. Mais nous avons des objectifs, ne nous en écartons pas.

Aussi appelé « Cabo de Gata-Nijar », est un cap transformé en réserve naturelle. Il s’agit de la plus grande réserve naturelle terrestre et maritime de l’Andalousie.

Cette réserve est fut, en 1997, déclarée réserve de la biosphère par l’UNESCO.

Des kilomètres de plages naturelles, des calanques, de balades infinies et une eau cristalline en font un écrin pour les amoureux de la nature et du soleil.

A ne pas manquer: une balade en kayak, l’observation des oiseaux migrateurs dans les salines, faire du snorkeling sur l’une des nombreuses plages et calanques. Et manger les pieds dans le sable à Aguas Amargas.

Les paysages sont magnifiques et la mer superbe. Bref un bon bol d’air incontournable. Dans une nature aux paysages dignes de films d’aventure. D’ailleurs, une des scène d’Indiana Jones et la dernière croisade fut tournée sur la plage de Monsul.

Capitale de la province, la petite ville d’Almeria à beaucoup de charme. On commencera par la visite de L’Alcazaba, un château mauresque encore bien conservé. L’entrée est gratuite pour les ressortissants Européen.

On y a tourné quelques épisodes de Game of Thrones.

Ensuite on se dirigera dans le vieux quartier escarpé où l’on peut commencer par un excellent thé glacé.

Tout en découvrant le vieux quartier vous aurez une envie de tapas non ?

Et bien profitez en car Almeria est encore une province où se pratique la règle d’une consommation = une tapa gratuite. Nous vous encourageons à manger sur Almeria car il y a d’excellents avec un rapport qualité/prix exceptionnel.

La tapatotheque - L'interprète de vos vacances foodies en Espagne.

Et si vous êtes du genres peureux et que vous voulez savoir ce que vous mangez, nous vous conseillons d’emmener avec vous une petite app gratuite: La Tapatotheque.

En entrant les 3 premières lettres de ce que vous ne comprenez pas sur la carte, la Tapatotheque vous en donnera l’explication francophone.

Voici donc quelques suggestions de restos et bars sur Almeria:

Pugas

Entre mares

Et voilà encore un petit secret bien gardé de cette région d’Espagne. Les Alpujarras est une chaîne de montagne accolée à la Sierra Nevada. Il y a donc des Alpujarras Almeriense et des Alpujarras Granadinas.

Nous vous conseillons d’ailleurs de vous rendre vers les Granadinas pour allez visiter trois petits villages en enfilade bien typiques de la région.

Les villages de Bubion, Pampaneira et Capileira

Villages des Alpujarras

Voici 3 villages aux ruelles escarpées. Ne tombez pas, vous roulerez jusqu’en bas 🙂

Ces petits villages aux toits blancs et aux cheminées si typique ressemble fortement aux maisons que l’on trouve d’ans l’Atlas Marocain.

Outre de belles balades entre et dans les villages, vous pourrez aussi y découvrir l’artisanat de la région mais aussi sa gastronomie de produit.

Le chocolat, par exemple, y est délicieux. Côté salé, laissez vous tentez par le fameux PLATO ALPUJARREÑO qui est très très roboratif (nous sommes en montagne). Des confitures, des fromages de chèvre, des charcuteries de montagne des fruits de saison extraordianaires ainsi que du miel, …laissez vous donc tenter sans retenue, la qualité est au rendez-vous.

Sachez que de ces 3 villages considérés comme patrimoine de l’Unesco, il vous est possible de rejoindre Grenade qui est toute proche. Nous lui consacrons d’ailleurs un points de passage : Grenade.

Et si le coeur vous en dit, pourquoi ne pas vous arrêter faire du ski dans l’une des stations de la Sierra Nevada.

La richesse des Alpujarras en terme de produit est faramineuse. Pour les amateurs de vin nous vous conseillons de prendre la direction de Laujar de Andarax (Alpujarras Almerienses) et de vous arrêter en chemin à l’ECO Bodega d’El Cortijo d’El cura.

Bien qu’il y ai d’autres producteurs de vin à proximité, nous avons été soufflés par la qualité des vins du Cortijo. Vous pourrez déguster toute la gamme et, pourquoi pas, en prendre pour le reste du voyage.

Tant que vous y êtes, nous vous conseillons un balade magnifique à Laujar : El sendero de la hidroeléctrica.

Il s’agit d’un chemin qui explore l’ancien site de la fabrique hydro électrique de l’époque. Construite par un belge, cette dernière est devenu un très chouette restaurant où les spécialités sont cuites au feux de bois. Vous devez absolument réserver.

Pour résumer, Laujar ne brille pas par son architecture mais par son environnement, ses produits et sa gastronomie.

Essayez de combiner la balade et un repas à La Fabriquilla et ce sera complet !

Les Alpujarras brillent de leur éclat au printemps. Mais vous pouvez en profiter toute l’année. Et comme elles sont les contreforts de la Sierra Nevada vous y trouverez de la neige en hiver.

Une des toutes premières activités que nous avons essayées à Almeria c’est la plongée. La qualité des eaux y est spectaculaire. La photo de bannière ci dessus a été prise d’une plongée au départ de la plage de la Rijana.

La visibilité est très bonne et nous avons pu voir pas mal de faune: poulpes, calamars, rascasses.

Attention à ces dernières elles viennent près du bord. Nous avons plongée de la Rijana, dans le cabo de Gata avec le club du coin et aussi librement près du viaduc d’el Saler à Aguadulce ainsi qu’en fasse du chateau de Guardias Viejas à côté d’Almerimar.

Truc & astuce: Sur la plage et en snorkeling, ayez toujours avec vous des chaussons pour vous mettre à l’eau. Souples ou semi-rigides, nous les emmenons partout avec nous.

Voilà en espérant que ce mini récit/itinéraire aie suscité en vous de la curiosité ou vous aie donné des idées pour découvrir une province tournée vers la nature.

A bientôt pour d’autres points de passage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *